Galerie Amavero art et poésie

maison secrète

Claire de Langeron - Paysage imaginaire
il était une fois
sous un ciel gris
une triste allée d’arbres
aux feuilles d'étendards

de chaque côté
la haie touffue
la serrait en pressoir 
à l'abri du vent

sur le lac gelé par les ans
le sentier menait
en se rétrécissant
au vieux manoir secret

jamais personne n'y entra
moi seul connut celle qui l'habita
belle comme un fantôme glacé
et jamais je ne vous en parlerai

Aucun commentaire

Enregistrer un commentaire

Contact Me

Nom

E-mail

Message