Galerie Amavero art et poésie

veilleur

Virginie Truchot - Tokyo
je suis le gardien
de la tribu
celui qui sait
les sons épars de la nuit
les remous furtifs du désert
mon arme
ce n’est pas ma lance
mais ma patience
je connais les ruses
de l’homme
et de l’animal
longtemps
je peux rester
immobile et froid
tel un scorpion mort
mais à l’heure du danger
je bondirai comme un tigre
mon âme est calme
ma main est sûre

Texte : Luc Fayard
inspiré de
Tokyo de Virginie Truchot

Aucun commentaire

Enregistrer un commentaire

Contact Me

Nom

E-mail

Message